Jason Rowley

Sur le marché canadien des services en nuage, les opportunités d’investissement en capital-risque abondent

Le Canada accueillera un nouveau fonds de capital de risque qui investira dans les nouvelles entreprises en nuage dans les entreprises. Son soutien?     budget” de millions dollars a d pris des participations dans quatre startups canadiennes outils bas sur le cloud pour l notamment guest> ,   OSF” commerce> .

(Divulgation: le groupe de capital-risque de Salesforce investit dans la société mère de Crunchbase News, Crunchbase. Comme tous les n%E2%80%99a” aucune influence> sur les activités ou la couverture de l’équipe de News.)

Les sociétés mentionnées ci-dessus se joignent à une poignée d’autres sociétés de cloud computing d’entreprise canadiennes dans le portefeuille d’investissement plus large de Salesforce. Dans les années qui ont précédé l’annonce du nouveau fonds Canada Pionnier, Salesforce Ventures a investi dans   Vidyard” et class=”Apple-converted-space”>  La” ronde b de millions dollars d>   retour en 2015.

Il y a presque exactement un an,     et un nouveau fonds axé sur l’IA annoncé à l’époque. Mais au lieu de revenir sur l’entreprise et ses investissements, nous allons cette fois jeter un coup d’œil sur l’état du marché dans lequel elle se lance.  

L’appétit croissant des investisseurs pour les sociétés de cloud computing du Canada

Plus précisément, en utilisant les données Crunchbase, nous allons jeter un coup d’œil aux entreprises canadiennes du secteur du «nuage professionnel». Pour ce faire, nous avons rassemblé     dans une grande variété de catégories dans Crunchbase. Nous avons utilisé les applications d’entreprise, logiciels d’entreprise, SaaS, CRM, automatisation des ventes, ERP, facturation, logiciels de réunion, animation marketing, gestion des contacts et planification, comme approximation approximative des types de marchés sur lesquels le nouveau fonds de Salesforce pourrait être intéressé.

Et qu’avons-nous trouvé?  

D’une part, il y a eu une hausse générale de l’activité d’investissement dans les entreprises de cloud computing canadiennes, mais cette croissance s’est faite de manière instable. Ci-dessous, vous trouverez un tableau affichant les données annuelles agrégées sur les investissements en capital de risque pour les entreprises de cloud computing canadiennes.

Le graphique ci-dessus est basé sur les données rapportées dans Crunchbase, qui, en particulier pour les séries et les rondes précoces, entraîne certains retards dans les rapports. Celles-ci n’affecteront peut-être pas les montants en dollars (les entreprises naissantes ne collectent pas beaucoup d’argent), mais les volumes de transactions annoncés feront passer la réalité de moins de deux ans.

Quoi qu’il en soit, entre 2012 et 2017, le volume déclaré en dollars de risque a augmenté d’environ 124%.

2018: un bon départ du côté des investissements

Bien que cela ne soit pas illustré dans le graphique, jusqu’à présent en 2018, plus de 20 cycles de financement à risque ont été signalés au Canada pour des sociétés de cloud computing dans les catégories que nous avons recherchées ci-dessus. Voici quelques points saillants à ce jour: